( 26 octobre, 2008 )

13 octobre 20 octobre wroclow

   

  1 semaine, 7 nuits dans cette premiere etape polonaise. Il me fallait ca pour pouvoir recuper un maximum car il faut dire que 3 avions en 1 semaine pesent legerement sur les capacitees physiques.

    L ARRIVE A LAEROPORT,

  8h, J atteri tout juste, la temperature exterieure est fraiche mais le temps est assez degage. L aeroport est tout petit, et il me faut que quelques minutes pour m y echapper. Au passage, j en profite pour recuper un plan de la ville. Wroclow se trouve a 40 min de la, par bus.

 

      LE BUS

  Un peu desoriente  mais pas perdu je trouve mon bus, je dois acheter un ticket qui coute 50 cts.

 9H30, je monte dans le bus, il est pleins a craquer c est la folie, je nai pas de monnaie sur moi que des billets et le chauffeur n a pas de quoi rendre la monnaie, du coup il me laisse rentrer sans payer, une chance car la fille juste avant moi s est bien fait arnaque. Je n ai pas de place assise, et je dois rester debout pendant 40 min , ce n est pas un probleme j en ai vu dautre. Le bus est de mauvaise qualite et n avance pas. Je commence a discuter avec un polonais qui parlait bien anglais, tres sympa, il m indiqua les adresses de bar , ou manger, et surtout l arret de bus car je navais aucune idee ou je devais descendre, vu que rien n etait indique.

10H, Je descends, et remercie le polonais pour ces informations precieuses, au passage, jai pu remarquer que les petites polonaises paraissaient tres charmantes.

    L AUBERGE

   Pour cette etape, jai preferer reserver une auberge, vu que c est tres attractif, 8 euros la nuit, de plus, il se trouve que son emplacement se situe dans un coin ideal de la ville. Il ne me faut que 10 min pour trouver l auberge, NATHAN S VILLA HOSTEL,assez simple.

   10H15, je rentre a l auberge, l accueil y est tres convivial, les lieux sont propres, tres bien equipes, cuisine, ordinateur a disposition , petit dej inclus, grand salon, laverie, etc….

  Je rentre dans ma chambre, 9 personnes squattaient avec moi 1 australienne, 2 allemands, et 6 anglais , tous tres sympa. Par contre, je fus surpris de voir que tout le monde dormait la dedans, l odeur n etait pas tres agreable aussi, puis, ce qui n arrange rien , il fasait un four.

Douche et sieste furent les actions de lapres midi.

 

 1 ER SOIREE

     19h, je suis avec le groupe d anglais, on a vite sympatise, on decide de manger quelque chose en ville, specialite italienne , pour moi pasta. Ensuite, on se trouve un bar, puis un 2  eme bar, on commence a enchainer, on est lundi et il ya pas trop de monde en ville, cependant, le si peu de filles qu on croise vaut le detour, j aimais deja cette ville et je savais qu il y avait du potentiel a travailler ici, de beau jours s annoncaient. 1,2, puis 3 eme bar, le plus interessant, il est au alentours de 00h 1h, je commence a m exprimer et les anglais commencent a vraiment bien me connaitre. Dans ce bar, il y avait du monde, et notamment un petit groupe bien sympatique a cote de nous, je descide d aller faire mon enquete avec ma biere. Je laisse donc quelques instants les anglais, trop timides,a leur table. Le courant passe tres vite avec ce groupe et il me faut que quelques minutes pour que moi et mon french accent prenons place a cette table, les anglais etaient sous le choc. Evidemment, jai pu les faire convier a notre table une dixaine de minutes plus tard. Bavardage, rigolade, drague mais sans aller plus loin conclua la soiree avec ce groupe.

   3h, on rentre a lauberge, on se prends une derniere biere dans le salon en matant la tele, resultat je m endors sur un des canape, reveille a 8h du mat, je ne savais pas tres bien ou jetais, du coup je suis retourne me couche jusqua 12h.

  

   14 OCTOBRE, IL NE FALLAIT PAS BOIRE

  12H, je me leve, prends ma douche, rien a signaler, les anglais dorment encore et l australienne est parti. En sortant de ma douche, 2 anglaises viennent d arriver, tres gentilles, mais tres ronde.

  On sympatise, et decide d aller manger un morceux ensemble. Cette ville est super belle, grandes places, batiments de differentes couleurs, rues en paves, etccc voir les photos par la suite. On mange, visite, retourne a lauberge, squatte avec les autres anglais a matter un dvd, puis ressortont.

  21h, Debut de soiree, je n ai pas manger mais c est pas grave, on enchaine un 1 er bar avec les 2 anglaises, boomerang, personnes mais bar sympa avec du vieux rock, on tourne a la liqueur local , ce soir la, tres peu de biere, surtout de l alcool fort, on en reste pas la on descide de se faire un 2 eme bar, puis un 3 eme, puis aux alentours de 23h, filons dans un club. On decide de se prendre une 1 er bteille de vodka , 2 autres s enchainerons par la suite.

   1H, il y a du monde la boite n est pas la plus grande de wroclow mais suffisant pour s amuser, les anglais et les allemands nous ont rejoints, c est la grande fete, ca picolle dans tous les coins, shooters, cocktails, tout le monde se paye a boire la dedans, les rencontres s enchainent, du monde squatte a notre table,une des 2 anglaise se rapproche de moi de facon douteuse mais je mets les choses au point direct, juste amis c est suffisant. je pense avoir tenu jusqua 4h, par contre je ne sais pas combien d alcool differents jai pu boire dans la soiree, et quelle quantite jai pu avaler, mais pas mal.

  4H, c est le trou noir, apparamment, jai ete malade, en tout les cas, je me suis reveille le lendemain dans mon lit, je sais pas comment, mais merci les anglaises, jai eu de la chance sur ce coup la car, javais toutes mes affaires, elles avaient tous ranges, et mem pliees mes affaires.

     

       15, OCTOBRE, LA JOURNEE, LE NO NAME

 9H, je suis le 1 er leve, tout le monde dort, et curieusement jai la forme, mais jai mes trous de memoire qui pesent sur mon esprit et cette interragation, qu est ce que jai fais? C pas grave, je dejeune, prends ma douche, et prends lair. Je rentre sur les coups de 12h,file dans le salon ou les anglais essayaient de ne pas s endormir, en tous les cas ils ne faisaient pas la gueule, ce qui m ammenait a penser, que j avais du limiter la casse.

13H, je file a la reception me choper un pc, je croise , un de plus, un nouvel arrivant en provenance d angleterre, on passe l apres midi ensemble et aussi la soiree, il voyage seul comme moi et wroclow est sa premiere etape de son periple, il s appelle rob.

Le soir, rob et moi avons rejoints un de ses amis polonais qu il avait rencontre en angleterre, tres sympa aussi. On s arrete dans une superette et achetons de l alcool, pour ma part, une biere me suffira, et nous posons dans un parc a proximite d un cours d eau. Un des amis du polonais nous rejoints et plus tard filons dans un bar rejoindre tout un groupe.

 1H du mat, le groupe se casse, les gens rentrent chez eux, jai fais quelques rencontrent sympa, mais pour moi la soiree etait un peu plat. Direction la boite le no name, une boite tres connu ici.

  1H30, on rentre dans la boite c est plein, du monde partout, et la surprise, nous croisons le groupe danglais, c est la bonne surprise, 2 soirs de suite, mais cette fois jai pas bu , tres peu. je rentre vite dans l ambiance, et a peine 15 minutes plus tard, je suis deja en train de discuter avec une 1er polonaise, je linvite a danser, c est la premiere rencontre de la soiree, il y en aura d autre.j ouvre donc le bal , car par la suite plus ou moins tout le monde sera accompagne. Il ne faut pas beaucoup de temps pour sortir avec une polonaise, par contre pour finir la soiree c plus une question de chance.

 3H, la 1er polonaise est rentre chez elle, je dois l appeler le lendemain, elle veux qu on se voit. Je vais voir rob, qui se trouve en charmante compagnie, il a lair tres timide avec la fille, qui par ailleurs se trouve avec une copine, j en profite donc pour faire connaissance avec son ami , on file tous les 4 sur la piste, les 2 filles sont assez ouvertes  et pas farouches, mais vers 4h, la copine a rob voulait rentrer alors que la mienne etait chaude pour rester, tans pis. Rob etait degoute mais prenait confiance en lui. Encore une petite que je devais voir le lendemain.

4H30, Il reste encore un peu de monde dans la boite, le temps de faire une derniere rencontre qui elle par contre ne donnera rien, juste un bon moment. On rentre a l auberge, il est 6h.

 

    16 OCTOBRE, L AMERICAIN, LE NONAME, ROB, LE TEMPS PLUVIEUX

    11H, jai peu dormi, je suis creve, les anglais se reveillent petit a petit, les allemands sont parti. Ah oui, petit details, rob dort a letage inferieur. je reste a comater dans le lit, et discutons de la soiree avec les anglais, grosse soiree. Officiellement, jai 3 polonaises a appeler mais jai d autres objectifs pour la soiree. Je jette un coup d oeil dehors, il pleut, pfff, la journee deprimante.

     14H, je suis frais et dispo, un americain et un finlandais viennent d arriver et dorment dans la chambre de rob. On fait connaissance, mais je file en ville manger un morceux puis je me decide a aller a la gare reserver mon train pour prague. Un apres midi pas tres rytme quand meme.

    18H, je rentre a l auberge, squatte un pc, puis vers 19h, l anglais, lamericain, le finlandais et moi meme, filons rejoindre le pote polonais de rob. On file boire une biere dans un bar GUINESS, ps ca me rappelle dublin, puis filons dans une pizzeria, il est 21h. Dans le bar , jai appris a connaitre lamericain, il a 33 ans mais je ne me souviens pas de son prenom comme les 3 quarts des personnes que je rencontre depuis le debut. Le contact passe bien, on est devenu des grands complices. Le finlandais, quand a lui est tres timide, personne tres droit, qui boit peu, ne fume pas, a ses principes, mais est tres gentil. Un nouveau groupe s etait forme et allait rester identique jusqua la veille de mon sejour ici.

     22h, on sors de la pizzeria et commencons avec l americain a chanter dans la rue. Il adorait ca et moi aussi. Et puis, javais aussi remarquer que les filles ici connaissait qu une seule chanson francaise AUX CHAMPS ELYSEES. J appris a lamericain et rob la chanson, du coup, les gens portaient souvent lattention sur nous, ce qui nous permis d elargir nos connaissances,hihih.

      1H, apres quelques bar, on decide de retourner au noname, on passe la soiree ensemble, picolle un peu, puis partons vers 5h du mat. Quelques rencontres, mais beaucoup moins que la veille. On termine la soiree dans un bar

     6h, je me couche.

   17 OCTOBRE 5 EME JOUR, LES NOUVEUX ARRIVANTS, KAROLA

  le jour est leve depuis longtemps, il est aux alentours de 11h, et les anglais partent. Je suis decu mais promets de les revoir, 2 francaises arrivent, et aussi un australien, quand aux anglaises, elles sont toujours la mais passent la majeure parti de leur journee a squatter dans le salon. Je deviens un ancien dans cette auberge et tout le monde me connait, je suis chez moi et j aide meme les nouveux arrivants a s installer. Les 2 francaises sont sympa, en plus elle viennent de vertou et de la rochelle, elles sont la juste 2 jrs. L australien aussi est tranquille, comme la plupart des gens de loceanie, vie cool, roots, musique, sieste,  tres ouvert. Ah oui, un polonais aussi est arrive, mais il est la pour un stage d une semaine a wroclow et parle mal langlais, il est peu bavard et a du mal a s adapter.

  13h, je file avec rob faire quelques boutiques et j en profite pour m acheter un nouveau blouson, il fait froid, mais jarrive a tenir. On marche une partie de laprem ensemble, mangeons puis rentrons a lauberge, on doit garder des forces pour la futur soiree.

 16H, je suis dans la cuisine avec l australien, les 2 francaises qui reviennent juste du centre et un americain qui vient darriver,il reste 2 jrs ici puis file a kracow et apres prague.. Le niveau d anglais des 2 francaises est plus que deplorable, ce qui m etonne qu a moitie. D ailleurs pour ironiser le tout, je mamuse a leur parler qu en anglais, elles ne comprennent qu a moitie, mais visiblement elles semblent interesse par ce que je dis.

  17,18, 19H, salon, dvd, cuisine, reception, je fais toutes les pieces de lauberge, me promene, discute a droite a gauche, je passe le temps.

  19H, c est la sortie avec notre groupe, on file manger quelque chose puis rejoignons le pote a rob, le polonais qui est lui aussi avec un groupe. On sarrete faire quelques courses, vodka et bieres, puis allons nous poser dans notre endroit pres du cours d eau. Des nouvelles rencontres, principalement avec des polonais, tous tres agreables, rob se charge la gueule, moi et lamericain arrivons a tenir la maree, jai su retenir la lecon de lautre jour.

 22H, on decolle dans un bar, tous ensemble. Au passage, lamericain et moi avions rencontre 2 petites jusqua cote de nous, tres sympa, mais lhistoire se terminait la. On arrive dans le bar et passons une bonne partie de la soiree, mais je mennuie un petit peu car l ambiance est assez calme.

1H, le groupe se casse mais mon groupe reste intact, on file dans un autre bar et je fais la connaissance de 3 petites, alors que lamericain le finlandais er langlais et le polonais etaient derriere moi,je me suis installe avec les 3 petites, ce sont 2 soeurs et une cousine, l une est marriee, lautre est avec son copain mais il est a une autre table, et lautre est toute seule je pense. On discute, rigole et je pense avoir un feeling avec celle qui est marrie mais jai ecouter la raison et je nai rien tente, les filles sont parti vers 2h30.  Apres, jai voulu partir ailleurs et lamericain aussi, rob quand a lui se mettait une charge et paraissait de plus en plus fatigue, il setait dailleurs installe une bonne demi heure avec les filles mais qui par la suite avait pris legeremnt peur, quand a son etat. Du coup, rob est retourne s assoir a sa table, decu. L americain, le finlandais et moi partons dans un autre endroit, je laisse donc rob avec son pote polonais qui nous promettent de nous rejoindre, pas cette soiree la.

 3H30, on est dans un nouveau club, c est plein a craquer, c est la folie, on a du mal a passer, mais il faut dire que lendroit est assez petit.lamericain et le finlandais se prennent une biere, de mon cote, file sur la piste et rencontre une charmante demoiselle, qui attirait loeil de beoucoup de personnes. L espace etait restreint,mais jetrouve quand meme un petit endroit. Pas un mot, juste danser, je la joue different des autres mec de la piste, et ca marche, le feeling est la et on est tres proche.

5h, on part lamericain et le finlandais mattendent a la sortie, je suis avec la polonaise, Karola, je me souviens de son prenom. Au debut, elle voulait rentrer seule, mais en faisant preuve d humour et en restant professionnelle le long du trajet, jai su gagner sa confiance.

6H, tout le monde dort, moi j arrive chez karola, un petit appart, en peripherie de ville 40 min de marche facile du centre ville,dans un immeuble type hlm. Elle est en coloc avec 2 autres filles. La soiree est sympa et se termine bien, je rentre vers 9h a  lauberge.

 

18OCTOBRE, DERNIERE GROSSE SOIREE A WROCLOW,

   9H, je viens tout juste de chez karola, je suis creve car jai pas dormi, mais jai le sourire.Directions la chambre, ou j entame ma nuit, il est temps.

13h, c est le reveil, rob frappe a ma porte et il me faut quelques minutes pour me reveiller, il me demande comment s est fini la soiree, quand a lui il avait encore une tete fatiguee, mais en meme temps c est normal, on avait un peu un rythme de fou. Il me propose daller manger un truc avec lamericain et le finlandais, j accepte et filons acheter un kebab. Je suis creve mais j arrive a tenir, par contre lapres midi je suis rester a lauberge a checker des mails et a mater un dvd avec dautres personnes.

 20H, apres cet apres midi a rebondissement, je me prepare car mon groupe avait rdv, comme dhab depuis 2 jrs avec le polonais, on file manger un truc en ville avant puis apres atterissons dans un bar ou nous attendais des amis au polonais, encore des nouvelles tetes.

Je tombe sous le charme dune polonaise de notre groupe et j installe un climat de confiance. J ai su adapter les formules qui fonctionnent dans cette ville, je suis rode.

23H, le groupe est encore au complet, jai eu le temps de deguster differentes bieres et notamment de la brune mais chaude.,enfin, jai pas trop aime. La polonaise et une de ses copines decident d aller danser la salsa, elles m invitent et je les accompagne, le finlandais me suit.

23H30, quelque chose comme ca, on arrive dans le bar pour danser la salsa, je me prends un cocktail, et le finlandais une biere. J etais plus que proche avec cette polonaise, ca devenait serieux, mais le probleme de ce bar c est la place, et ca commence a m agacer serieusement.En gros, je nai pas envie de rester, ce qui narrange rien, je ne suis pas un grand danseur de salsa mais je me prends quand meme au jeu.

0H45, aux alentours de cette heure la, c est laccident, une serveuse me renverse une biere complete sur moi, je suis legerement enerve et du coup, je decide de partir, le finlandais me suit.Je laisse en plan la fille, c est pas grave, elle est surprise de ma reaction et me demande de rester un peu, mais je ne peux pas.

1H15, on arrive dans notre bar precedent, le groupoe etait encore la, soulagement, moi javais froid a cause de la biere sur mes vetements. On traina un peu, puis direction avec rob lamericain le finlandais et moi, dun club, il est aux alentours de 2h.

2h30, on arrive sur une place pleins a craquer et filons dans un club. C est bonde de monde, on ne peux pas circuler, mais le probleme, c est que les gens le samedi vont dans certains club, et ignorent les autres, donc du coup soit on va dans un endroit vide, soit on va dans un endroit qui est pleins a craquer. Il y a du beau monde dans la salle, et il me faut 40 min pour pouvoir acceder aux vestiaires, et 10 min pour monter un escalier, pour dire.

4H30, c est le depart pour lauberge, cette boite etait beaucoup trop pour nous, pas trop de rencontres et des bousculades toutes les minutes, du coup perte de motivation.

5h30, je dors.

    

19 OCTOBRE, J -1 POUR PRAGUE, DEPART DE LAMERICAIN ET DU FINLANDAIS

     11h, c est le reveil, je monte prendre mon petit dej, je croise rob, il me dit que lamericain et le finlandais viennent juste de partir, je nai pas eu le temps de faire les adieux, ca m ennuie. Jai pu recuper les adresses grace a rob, on aura passer de bons moments tous ensemble. J ai rien de prevu aujourdhui, c est la glande, je suis encore fatigue et ce soir pas de sorti vu que mon train est a 8h15 le lendemain.

     15H, jai faim et jai envie de manger mexicain, nous cherchons pendant 30 min et en trouvons un. On mange comme des porc et je suis plus que cale, je ne peu plus bouge, du coup apres le restaurant, nous decidons de rentrer a lauberge dans faire d histoire.

      17H, c est le retour, rob doit partir a cracovie demain.De nouveaux compagnions sont arrives dans ma chambre, 1 mexicain, 1 australien, du coup je me retrouve avec 2 australiens, 2 anglaises et le mexicain. La chambre est presque qu au complet et on passe une partie de lapres midi a discuter ensemble.  

23H, je me couche.

Pas de commentaires à “ 13 octobre 20 octobre wroclow ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|